Plantu encore…

Le Monde du 4 octobre nous montre Plantu dans ses oeuvres.
Le dessin de « Une » illustre un article titré « Les ministres de gauche peinent à imposer leur marque » : Sarkozy est assis derrière un bureau portant une pancarte « Ouverture » (au cas où on n’aurait pas compris) devant lequel vient de passer Bernard Kouchner (il porte un dossier marqué « Kouchner ») et vers lequel se dirigent Jack Lang (dossier nominatif également) et un individu anonyme, mais dont la tête est une rose. Au milieu, un député (?) de l’UMP (c’est inscrit en gros sur son écharpe tricolore) se plaint au Président : « Ils ne font pas partie de la famille !!! Les tests ADN le prouvent ».
Revoilà donc les caractéristiques récurrentes de Plantu : le surlignement ad nauseam, le procédé de juxtaposition de thèmes différents.
Pas plus tard que dans le numéro d’hier, il en était à trois thèmes à la fois : les bonzes de Birmanie, déjà les tests ADN et enfin les heures supplémentaires des fonctionnaires, sans que de cette juxtaposition jaillisse le moindre éclairage nouveau.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :