La mère de Houellebecq

En première page du Monde paru ce 30 avril, sur la colonne de gauche, ce titre : « La mère de Houellebecq n’était pas morte ». Suit un article qui se continue sur l’intégralité de la page 3, et où Florence Noiville nous explique que, contrairement à ce que l’écrivain avait annoncé dans une interview aux Inrocks (hélas non référencée), sa maman est toujours en vie. Je n’irai pas plus loin dans le résumé car, comme on peut s’en douter, tout ceci ne présente pas grand intérêt. On est donc stupéfait de trouver cette information en haut de la « Une ».
Si quand même, on apprend quelque chose : la dite maman est qualifiée, à 83 ans, de « néo-soixante-huitarde »… Comprend qui peut !

Publicités

One Response to La mère de Houellebecq

  1. busset dit :

    JJ !
    dans le Figaro elle est pré- soixante-huitarde
    tu saisis la nuance ??
    bises

    Avec Michel Houellebecq, le scandale n’est jamais loin. Mais cette fois, c’est à son corps défendant qu’il va faire sensation. Sa mère, Lucie Ceccaldi, 83 ans, pré-soixante-huitarde aux mœurs «libérées» avant l’heure, vient en effet d’écrire un récit dans lequel elle règle ses comptes avec son fils. Celle que le romancier avait déclarée morte dans une interview, est bien vivante. Et ne mâche pas ses mots.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :