Une tâche qui fait tache…

« Le mouvement des pêcheurs français fait tâche d’huile en Europe » titre Le Monde.fr le 26 mai à 16h37, mise à jour de 17h08. L’édition papier ne souffle mot de cette laborieuse lubrification. Tache d’huile évoquerait peut-être un peu trop une marée noire, mais s’agissant d’halieutique, la tâche d’huile ferait-elle allusion au travail sur le foie de morue ?
On s’interroge. On s’interroge en fait sur la… tâche des correcteurs…
Ceux-ci ont dû finir par accomplir celle-là, car la mise à jour de 19h21 est titrée : « Des pêcheurs de quatre pays européens appellent à une grève illimitée » : plus de tâche, ni de tache.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :