Question-réponse

Certes, il ne s’agit pas d’un journaliste du Monde, mais d’un chroniqueur régulier du journal, un des plus distingués parmi une confrérie qui en compte beaucoup, les économistes : Jean Pisani-Ferry, habitué de l’avant-dernière ou dernière page du journal (suivant que la pub l’a emporté ou pas). Ce mercredi 10 septembre, en page 29, dans une « Carte blanche » titrée « Trois leviers pour la croissance« , il glose sur l' »arrêt » de « l’économie européenne » et se félicite de la prise de conscience du problème par le premier ministre. Il ajoute alors (en un paragraphe isolé pour bien montrer l’importance de la chose) :
« Reste que la prise de conscience ne suffit pas : la question posée est aujourd’hui celle de la réponse. »
Celle-là, on me la copiera ! La « question de la réponse » ! Franchement, je n’y aurais pas pensé tout seul !
Bon, en récapitulant, on voit ce qu’il veut entend par là… Mais il aurait pu se relire, quand même…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :