Crises

Intéressant dossier dans Le Monde de dimanche (12-13 octobre) sur « Un siècle de crises bancaires ». Intéressant, mais non exempt des habituelles inexactitudes et erreurs.
Le plus visible d’entre elles concerne, en page III, un dessin humoristique, tiré du New-Yorker du 6 octobre. On y voit un petit homme à imperméable et attaché-case, sur le point de traverser une rue, et pas n’importe laquelle puisqu’un panneau au-dessus de lui nous dit : « Wall St ». Un autre panneau indique que la rue est à sens unique (« One way »). Détail, ce panneau a subi une rotation d’un quart de tour et est tourné vers le sol (semble-t-il d’ailleurs vers une grille d’égout !), donnant un sens bien ironique à l’inscription qu’il porte : « One Way ».
Mais Le Monde ne trouve pas mieux que de légender le tout ainsi : « «Wall street vers le bas» pointe le panneau à sens unique » alors qu’il aurait été si simple et bien plus exact et efficace d’écrire : « «Sens unique» indique le panneau tourné vers le bas ».

Dans le même numéro, Véronique Maurus dans sa rubrique hebdomadaire « Dialogues », page 14, répond aux lecteurs qui ont réagi au « plantage » du 29 septembre, quand le journal titrait sur « l’adoption » du plan Paulson, lequel non seulement n’était pas adopté mais était sur le point d’être retoqué par le Congrès. Elle cite un lecteur qui suggère de rebaptiser sa fonction « justificateur (…) au lieu de médiateur », remarque fort pertinente, à quoi elle répond qu’il y a malentendu, qu’elle joue plutôt un rôle d’arbitre. On se demande en fait quel rôle exact elle joue, puisqu’elle n’explique même pas l’origine de l’erreur dénoncée par les lecteurs, se contentant de rappeler longuement un précédent de même nature à propos de l’annonce erronée d’une dévaluation en… novembre 1968.
   

Toujours dans le même numéro, et toujours à propos de la crise, Jérôme Poirier page 9 termine son article « Les petits actionnaires sont déboussolés par leurs pertes » avec un très beau barbarisme : « La part des actions dans le patrimoine des français (…) n’est pas prête de remonter. »
Aïe !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :