L’Ethiopie envahit Chicago

« Migration : quatre millions de diplômés africains vivent hors de leur continent d’origine », nous dit le titre d’une brève en bas de la page 4 du Monde daté 17 octobre. Fort bien, mais quel sens cela a-t-il de donner un chiffre absolu et non un pourcentage ? Autrement dit, quelle est la proportion des diplômés africains exerçant hors du continent ? On ne le saura pas.
Mais le plus étonnant n’est pas là. Le plus étonnant, c’est la fin de la brève, qui dit : « La seule ville américaine de Chicago compterait ainsi plus de médecins éthiopiens que l’Éthiopie toute entière ». Un rapide survol de la Toile m’apprend qu’il y a en Éthiopie environ 2 500 médecins. Alors de deux choses l’une : ou bien la ville de Chicago (on remercie le journal de nous rappeler que c’est une ville américaine) concentre, pour des raisons que j’ignore, une très forte population d’origine éthiopienne, et on peut donc imaginer un tel nombre de médecins. Mais Le Monde ne nous dit rien de tel, et on ne voit pas très bien pourquoi Chicago serait un tel cas particulier. Il n’y a alors aucune raison de ne pas penser que c’est vrai aussi à New-York et Los Angeles et, pourquoi pas, à Londres et également, pour des raisons historiques, à Rome ou Milan : chacune de ces villes compterait ainsi « plus de médecins éthiopiens que l’Éthiopie toute entière », ce qui commencerait à faire beaucoup.
Cette information, sans autre explication, me laisse vraiment perplexe…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :