Merci M. Fottorino !

mardi 30 décembre 2008

Mon kiosquier favori, à qui je prends Le Monde tous les soirs, m’annonce que nous nous verrons désormais le matin : la distribution vespérale du quotidien dans la bonne ville d’Aix-en-Provence cesse en effet à partir du 1er janvier…
Voilà une année qui commence bien.
Je ne sais ce qu’il en est concernant d’autres villes de province, mais le papier semble ne plus avoir, si j’ose dire, bonne presse Boulevard Auguste-Blanqui.
Au lieu de brimer ainsi les lecteurs provinciaux, et les condamner à des nouvelles bien refroidies, ils feraient mieux de se décider enfin à faire enfin paraître le journal le matin, ce serait une réforme plus intelligente…

Publicités

Qui l’eût cru ?

vendredi 26 décembre 2008

Le Monde du 26 décembre nous gratifie p. 9 d’une dépêche à propos de ce chinois qui a battu le record d’achat de vins à Roissy avant de prendre l’avion pour regagner son pays : 46 423 euros !
Parmi ses emplettes, nous dit le quotidien, « un jéroboam de côte-du-Rhône La Tâche 1991 ».
Tiens… Sans en avoir (hélas !) jamais bu, et sans être un véritable connaisseur en vins, je sais que La Tâche est un des grands climats de Bourgogne, plus précisément dans l’appellation de Romanée-Conti, en Côtes de Nuits, mais absolument pas un cru de Côtes du Rhône.
Beaucoup de dépêches d’agence font cette erreur, reprise sans sourciller par le quotidien, alors que d’autres non, et bizarrement plutôt des sources francophones, mais non françaises, belges ou canadiennes (comme radio-canada qui fait d’ailleurs le même jeu de mots que moi dans mon titre !).


Le PS approuve Sarkozy

jeudi 18 décembre 2008

En « Une » du numéro daté 18 décembre, une photo montre les députés socialistes à l’Assemblée, en train de brandir (pas tous : Hollande et Lang ont les mains vides !) une pancarte fustigeant « l’ORTS » (« Office de radio-télévision sarkozyenne »). La légende nous explique, au cas où nous n’aurions pas compris (le niveau des lecteurs baisse), que c’est une « allusion à l’ex-ORTF ». Merci… Mais le plus étonnant n’est pas là, il est dans les deux premières phrases de la dite légende :
 » Les députés du PS protestent contre le projet de réforme de l’audiovisuel qui devrait être adopté mercredi 17 décembre. Ils ont approuvé, dans la nuit de mardi à mercredi, l’article autorisant la nomination des présidents des chaînes publiques par l’Elysée « .
Voilà : les députés du PS (« Ils ») auraient adopté une des principales mesures d’une réforme à laquelle ils sont pourtant farouchement opposés. Quel scoop !
Le titre qui figure sur la gauche est, lui, bizarre : « Comment M. Sarkozy veut intégrer les banlieues ». Dans la mesure où, dans le jargon du Monde, « intégrer » veut maintenant dire « entrer à » ou « entrer dans » (« intégrer Polytechnique » ) on pourrait croire que le Président Sarkozy va s’installer à Clichy-sous-Bois !


Tous coupables…

samedi 13 décembre 2008

On ne trouvera pas ce titre sur l’édition papier, mais seulement sur lemonde.fr en date du 12 décembre, 8h51, mis à jour à 10h48. Dommage, car je ne pourrai pas le garder dans mes archives. En tout cas, il m’a fait bien rire. Le voici :
« Donald Rumsfeld jugé responsable de sévices sur des détenus par des sénateurs américains ».
Ainsi, l’ancien secrétaire à la défense de George Bush serait responsable de sévices perpétrés par des sénateurs américains…
On n’a pas tout vu !


Une vraie copie ?

vendredi 12 décembre 2008

« Le calendrier Pirelli [est] un objet rare et cher » nous dit, en page 28 du numéro du 11 décembre, V.L. (Véronique Lorelle) Certes, et si cher qu’en « 2007, la copie d’un catalogue 2003 par Bruce Weber a atteint aux enchères 13 000 euros ». Bigre, mais, cependant, « la copie » ? On a comme un doute : il y aurait déjà des copies, et vendues aux enchères, sans que Pirelli ne dise rien ? Bizarre. Ne serait-ce pas plutôt « a copy », et cette phrase une traduction littérale (et ici fautive) d’une dépêche en anglais ? Ne s’agirait-il donc pas plutôt d’un… »exemplaire » ?
On le dirait…


Des verbes déclaratifs (encore…)

mercredi 3 décembre 2008

Si j’en crois les statistiques fournies par Word Press, ce sujet est l’un de ceux qui attirent le plus les visiteurs de mon blogue. Merci donc au Monde de continuer à alimenter ce flux.
Le numéro du 3 décembre nous en offre un petit florilège, par exemple dans l’article de Marie Jégo sur la renaissance de Grozny (pp. 1 et 8 ) :
″« Les gens sont fatigués, ils n’aspirent qu’à une chose : vivre. Ils ne veulent plus penser à tout ce qui s’est passé », décrit Zaynap″, ce qui n’est évidemment pas une description. ″«Avec leurs téléphones, les filles peuvent parler librement aux garçons et visionner des vidéos qui ne donnent pas le bon exemple », croit savoir Naourbek″. Ce « croit savoir » est d’ailleurs un petit chef-d’oeuvre : on ne sait si c’est cet interlocuteur qui n’est pas sûr, ou si c’est la journaliste qui met sa parole en doute ; qui plus est, à propos d’attitudes publiques habituelles, le verbe « savoir » paraît étonnant.
S’agissant d’assassinats de femmes, mis sur le compte de leur « amoralité », la journaliste dit d’une défenseuse des droits de l’homme qu’elle « ne peut y croire », formule pas très claire.
Le lendemain, à propos de pertes à la Banque postale, Anne Michel écrit (p. 14) :  » « On nous fait un mauvais procès » s’agace un responsable « . J’adore ces gens qui « s’agacent » tous seuls, comme le rapporte Clarisse Fabre dans un article du 30 novembre p. 21 sur des « faux » mobiliers, à propos non plus d’une personne, mais de la « maison Tajan » !
Pour en revenir à la Banque postale, le dit responsable finit sa phrase par une formule qui m’a laissé sans voix, mais que la journaliste laisse passer sans sourciller, ni commenter: « C’est de manière bien involontaire que nous avons perdu cet argent ».
Encore heureux !