Des verbes déclaratifs (encore…)

Si j’en crois les statistiques fournies par Word Press, ce sujet est l’un de ceux qui attirent le plus les visiteurs de mon blogue. Merci donc au Monde de continuer à alimenter ce flux.
Le numéro du 3 décembre nous en offre un petit florilège, par exemple dans l’article de Marie Jégo sur la renaissance de Grozny (pp. 1 et 8 ) :
″« Les gens sont fatigués, ils n’aspirent qu’à une chose : vivre. Ils ne veulent plus penser à tout ce qui s’est passé », décrit Zaynap″, ce qui n’est évidemment pas une description. ″«Avec leurs téléphones, les filles peuvent parler librement aux garçons et visionner des vidéos qui ne donnent pas le bon exemple », croit savoir Naourbek″. Ce « croit savoir » est d’ailleurs un petit chef-d’oeuvre : on ne sait si c’est cet interlocuteur qui n’est pas sûr, ou si c’est la journaliste qui met sa parole en doute ; qui plus est, à propos d’attitudes publiques habituelles, le verbe « savoir » paraît étonnant.
S’agissant d’assassinats de femmes, mis sur le compte de leur « amoralité », la journaliste dit d’une défenseuse des droits de l’homme qu’elle « ne peut y croire », formule pas très claire.
Le lendemain, à propos de pertes à la Banque postale, Anne Michel écrit (p. 14) :  » « On nous fait un mauvais procès » s’agace un responsable « . J’adore ces gens qui « s’agacent » tous seuls, comme le rapporte Clarisse Fabre dans un article du 30 novembre p. 21 sur des « faux » mobiliers, à propos non plus d’une personne, mais de la « maison Tajan » !
Pour en revenir à la Banque postale, le dit responsable finit sa phrase par une formule qui m’a laissé sans voix, mais que la journaliste laisse passer sans sourciller, ni commenter: « C’est de manière bien involontaire que nous avons perdu cet argent ».
Encore heureux !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :