Plus ou moins vite que la musique ?

« Des données transmises à la vitesse de la lumière » lit-on en titre d’un encart de la page 18 du numéro du 15 juillet, en marge d’un article intitulé « Comment choisir son opérateur de fibre optique ».
L’encart commence ainsi :  » La fibre optique est un fil de verre ou de plastique très fin, de l’épaisseur d’un cheveu, qui transmet les données à la vitesse de la lumière. » et continue : « Elle véhicule les informations beaucoup plus vite que ne le fait le courant électrique sur un fil de cuivre (ADSL) »
Beaucoup plus vite ? On ne saurait dire : la vitesse de l’électricité dans un fil de cuivre est d’environ 273 000 km/s, alors que celle de la lumière dans une fibre de verre est inférieure à sa vitesse dans le vide, en fonction de l’indice de réfraction du matériau, donc environ d’un tiers, inférieure ainsi à la vitesse de l’électricité dans le cuivre !
Alors, que se passe-t-il ? Simplement que la lumière utilisée dans une fibre optique permet de transmettre énormément plus d’informations que l’électricité. Ce n’est pas la vitesse qui y est supérieure, au contraire. Ce qui est supérieur, et incomparablement, en effet, c’est le débit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :