Nez pincé…

Une page entière, la page 21 de ce numéro daté du 11 novembre, est consacrée à l’écrivain Bernard Werber.
Béatrice Gurrey l’a interviewé dans son appartement « neuf et nu », et nous parle de sa méthode de travail, de ses diverses activités et surtout de ses surabondants tirages.
Jusque là tout va bien, sinon qu’on ne saura rien de ce qu’il écrit, à part quelques éléments de son dernier livre. Seule allusion, ô combien méprisante :  » Évidemment, ceux qui apprécient Huysmans, Claudel ou Gracq peuvent passer leur chemin « . D’ailleurs, pourquoi ceux-là particulièrement ? On ne sait. Or, il y a quelque chose qui traverse presque toute l’oeuvre de BW, d’une manière toute personnelle mais indéniable, c’est la science-fiction.
Mais, silence : le mot interdit ne sera pas prononcé. Suite à des commentaires, j’ajoute que cette interview était plutôt un compte-rendu de rencontre avec quelques citations et que, s’il n’y est pas parlé de SF, c’est que la journaliste n’est jamais venue sur ce terrain. Ce n’est donc pas l’auteur qui est en cause.
On peut lire l’article ici.

Publicités

One Response to Nez pincé…

  1. savantefolle dit :

    Hihi! J’ai fait un dessin sur le sujet: l’auteure de SF en plein déni!
    voir au http://savantefolle.wordpress.com/2009/10/02/moi-ecrire-de-la-s-f/

    Le blog anglais est plus long, avec le même dessin. (voir http://sundayartist.wordpress.com/2009/10/02/talking-skids/)

    J’ai bien aimé le cycle des Fourmis, mais je n’ai pas lu les autres BW. C’est de la bonne s— Oupse!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :