Tempête

Mon point de vue sur Plantu ne change pas, surtout quand je peux comparer ce qu’il fait avec le travail de Pessin, sur un sujet identique. Là, il s’agit de la récente tempête.
Plantu titre son dessin, en Une du 3 mars : « Après la tempête, l’enquête », et nous montre, les pieds dans l’eau, Sarkozy et un gendarme, assis derrière un bureau, devant un prévenu attaché à une chaise et qui dit :  » Ben… Heu… J’ai appelé cette tempête Xynthia parce que Cécilia et Carla, c’était déjà pris ».
Pessin, sur une page du site Slate.fr, montre un Zodiac avec à son bord deux personnages, dont un élu reconnaissable à son écharpe ; ils se trouvent devant un bâtiment de l’aménagement du territoire, sur le toit duquel se sont échoués un arbre déraciné, un bateau de pêche et une voiture ; l’un d’entre eux déclare : « J’espère que les permis de construire sont irrécupérables ».
L’un joue sur la « peopolisation » du Président, l’autre évoque ce qui est l’aspect directement politique de cette catastrophe.
C’est la différence…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :