Record

Bien que la nouvelle formule, aux dires de la médiatrice elle-même, doive consacrer moins de place au sport, ce que je regrette, Le Monde n’hésite pas, comme partout, à céder aux sirène de la FIFA et à offrir cinq pages quotidiennes au football.
Il s’est cependant produit à Wimbledon un événement tellement hors-norme qu’il ne pouvait pas ne pas être évoqué, le match record entre John Isner et Nicolas Mahut. Mais cette page 3 du numéro du 26 juin, signée Marc Roche, est stupéfiante. Titrée « 183 jeux, set et match », elle n’est en fait consacrée quasiment qu’au seul Mahut (sans même signaler que celui-ci, en qualifications, avait déjà gagné un dernier set contre Alex Bogdanovic sur le score de 24-22). Deux seules évocations de son adversaire, « ce géant de 2,06 mètres natif de Caroline du Nord » et « Mahut a résisté pendant 11 heures et cinq minutes aux boulets de canon balancés par John Isner ». Comme si Mahut n’avait pas lui-même canonné (103 aces contre 112 à son adversaire). Le sous-titre est éloquent : « le discret Nicolas Mahut est entré dans l’histoire en disputant à Wimbledon le plus long match de tous les temps ». Il l’a disputé tout seul ? On le croirait…
Dans la même page, et sous la même signature, à propos d’une des rares visites de la Reine au tournoi l’utilisation, devenue maintenant habituelle dans le quotidien, de l’accent circonflexe sur le mot « tache » pour évoquer le risque d’une salissure sur le tailleur royal…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s