Couleurs sociales

mardi 14 décembre 2010

La mal nommée rubrique « Contre-enquête » de ce jour est titrée en « Une » : « Le logement social gagne du terrain ».
Une carte l’accompagne, montrant les villes comptant en 2009 moins de 7% ou plus de 50% de logements sociaux. On peut imaginer que les communes « sociales » sont à valoriser puisque à l’inverse, les non sociales sont assujetties à des pénalités financières. Or, curieusement, les premières sont figurées par des ronds rouges, couleur du sang et de l’interdiction, alors que les secondes le sont par des ronds bleus, couleur du ciel et de la tranquillité. La page 13 présente des cartes analogues, cette fois-ci sans couleur, mais présentant les municipalités indisciplinées en douces teintes de gris plus ou moins clair tandis que celles qui se sont conformées à la loi le sont dans des teintes rébarbatives de gris foncé ou de noir.
On est d’autant plus enclin à penser que Le Monde laisse ainsi apparaître ses préférences que, dans un billet de la même page signé I.R.-L. (Isabelle Rey-Lefebvre) et consacré à la municipalité de St-Maur, on apprend que cette commune « a toujours défendu son cadre de vie ». Effectivement, « le parc social ne représente ici, qu’à peine 5.4% des résidences principales ». Sacré cadre de vie !
Décidément, le fond de la pensée des journalistes du Monde ne se cache pas beaucoup ces jours ici.

Publicités

Maman !

dimanche 12 décembre 2010

En page 14 du numéro daté mardi 12-13 décembre, un article de Martine Laronche, titré « Les enfants, ce n’est pas obligatoire », évoque les cas des femmes qui « font le choix de ne pas procréer ». Le sous-titre précise : « Certaines femmes font le choix de ne pas devenir mères et n’en revendiquent pas moins une vie épanouie ».
Je trouve ce « pas moins » absolument ahurissant. Imaginez un instant la phrase suivante : « Certaines femmes font le choix de devenir mères et n’en revendiquent pas moins une vie épanouie ». C’est ce qui s’appelle trahir de le fond de sa pensée…

Par ailleurs, en « Une », Le Monde évoque la manifestation de policiers après la condamnation de 7 d’entre eux à des peines de prison ferme pour un faux procès-verbal suivi d’un tabassage. Titre ?  » Policiers et magistrats s’opposent à Bobigny « . Décidément…