Défilés

Je veux bien que la haute couture soit un secteur économiquement important ; je veux bien également qu’elle participe d’une activité indéniablement artistique. Mais de là à en faire un événement de première importance, je comprends moins bien.
C’est pourtant ce que fait le Monde, depuis je crois des années maintenant, en tout cas ces derniers temps : il consacre des pages entières, jour après jour, aux collections d’été, d’hiver, de haute couture, de prêt à porter, à Milan, à Paris, etc. avec souvent, comme cette semaine, des appels en « Une ». Il fait voisiner le 1er mars une imposante notice nécrologique consacrée au fondateur de la marque Dorothée Bis, Élie Jacobson, avec une maigre colonne sur Jean Lartéguy.
C’est le côté « Monde-caviar » du journal, hélas…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s