Le choix des mots


En haut à gauche de la page 14 du numéro daté 16 novembre, un article titré « Les investisseurs s’attaquent à l’Espagne ».
Un investisseur, que je sache, c’est un individu ou une institution qui dépense une certaine quantité d’argent en vue de contribuer au développement d’une activité matérielle ou intellectuelle, aux fins de tirer, au bout d’un certain temps, bénéfice de cette activité. Déjà, le verbe « s’attaquent » paraît bizarre dans ce contexte, et on se demande comment des investisseurs pourraient tirer bénéfice d’une attaque contre un pays…
Mais il ne faut pas aller plus loin que la fin du premier paragraphe pour comprendre que ce que font ici les « investisseurs » c’est… « spéculer ».
On se dit alors que le titre de l’article aurait dû être plutôt : « Les spéculateurs s’attaquent à l’Espagne », ce qui aurait été plus clair, et plus honnête…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :