Ils assument…

mercredi 14 mars 2012


On trouve dans le numéro d’aujourd’hui, en page 21, un appel signé par un certain nombre de « médiateurs » d’organes de presse, dont le Monde. Raison de cet appel, titré « Obsolète égalité du temps de parole » : protester contre les règles imposées par le CSA pour faire respecter, à partir du 20 mars, l’égalité entre les candidats. Curieusement, ce texte commence par un résumé des réactions que reçoivent ces médiateurs de la part des lecteurs de leurs journaux : assez de privilégier les gros candidats, assez de favoriser les « petites phrases », assez d' »addiction » aux sondages.
Ces remarques de bon sens, que les signataires n’appliquent cependant pas, ils les approuvent chaudement, avant de les oublier, en ajoutant qu’aucun de leurs publics ne réclament une quelconque égalité comptable. Pour eux, c’est le traitement égalitaire des différents candidats qui est un carcan. Cela rejoint l’argument absurde du médiateur du Monde, que je soulignais dans mon billet du 28 février, et qui se félicitait du fait que le journal consacrait aux différents candidats une place proportionnelle aux « intentions de vote ».
Est-il encore nécessaire de voter, dans ces conditions ?

Publicités

Moebius

mardi 13 mars 2012


En pages 24 et 25, une vaste nécrologie de Jean Giraud/Gir/Moebius. La biographie de Frédéric Potet réussit l’exploit de ne pas prononcer une seule fois le terme de « science-fiction », n’évoquant pudiquement que des « explorations futuristes », et de parler du « ruban du savant Möbius, symbole de l’infini », ce qui est à la fois erroné et à côté de la plaque.
Quant à l’article sur son travail pour le cinéma, signé Aureliano Tonet, il laisse entendre que pour Blade Runner, Ridley Scott a « transposé » « The Long tomorrow », de Moebius, alors que ce dernier en a inspiré l’univers visuel, sur une intrigue due, en fait, à Philip K. Dick.

Tiens, en page 8, une photo illustrant un article sur les demandes d’asile de Hongrois au Canada. En légende : « Des membres de la communautés rom ». Voilà, pour le Monde, il n’y a plus d’individus, il y a plus que des membres de communautés…