Ils assument…


On trouve dans le numéro d’aujourd’hui, en page 21, un appel signé par un certain nombre de « médiateurs » d’organes de presse, dont le Monde. Raison de cet appel, titré « Obsolète égalité du temps de parole » : protester contre les règles imposées par le CSA pour faire respecter, à partir du 20 mars, l’égalité entre les candidats. Curieusement, ce texte commence par un résumé des réactions que reçoivent ces médiateurs de la part des lecteurs de leurs journaux : assez de privilégier les gros candidats, assez de favoriser les « petites phrases », assez d' »addiction » aux sondages.
Ces remarques de bon sens, que les signataires n’appliquent cependant pas, ils les approuvent chaudement, avant de les oublier, en ajoutant qu’aucun de leurs publics ne réclament une quelconque égalité comptable. Pour eux, c’est le traitement égalitaire des différents candidats qui est un carcan. Cela rejoint l’argument absurde du médiateur du Monde, que je soulignais dans mon billet du 28 février, et qui se félicitait du fait que le journal consacrait aux différents candidats une place proportionnelle aux « intentions de vote ».
Est-il encore nécessaire de voter, dans ces conditions ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :