Un bon croquis…


Record de confusion aujourd’hui pour les infographies du Monde.
En page 7, un long article d’Hélène Bekmézian et Jonathan Parienté titré : « Le cumul des mandats perdure au parti socialiste ». Il est doté de deux graphiques.
Le premier, assez simple, veut illustrer le cumul des mandats chez les 297 députés socialistes. Mais au lieu de donner pour chacun le nombre de mandats, il donne le nombre des cumuls (présentés comme « Mandats en plus de celui de député »), ce qui est assez absurde. En fait, les 12 députés qui présentent 3 cumuls exercent en fait 4 mandats, et les 49 double cumulards sont en fait triples.
Le second est rigoureusement incompréhensible. Je crois avoir saisi qu’il tente de répartir les différents mandats locaux exercés par ailleurs pas les députés cumulards. Par exemple, muni d’une grosse loupe et de beaucoup de patience, on peut percevoir qu’aucun conseiller régional n’est triplement (en fait quadruplement) cumulard, sans qu’on sache exactement (sauf à estimer l’épaisseur d’un trait) combien le sont doublement ou simplement), et qu’en fait toutes les autres fonctions locales peuvent être exercées par des bi-, tri- et quadri-cumulards. L’intérêt majeur de ces informations n’échappera à personne, et la clarté de l’infographie (signée Le Monde) non plus, sauf à apprécier l’espèce d’irisation pastel qui égaie ainsi la page.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :