Plantu, les femmes et l’olympisme


Je reviens sur le numéro d’hier, où le dessin de Plantu en Une m’avait échappé. Rappel du texte :
« La saoudienne arrive voilée sur le tatami, tout le monde en parle ; le Jamaïcain fait le signe de croix… », sous-entendu : « personne ne dit rien ». Le tout pendant que, dans un coin, un Dieu barbu ferme les yeux.
Devant cet invraisemblable parallèle, quelques questions au dessinateur politiquement correct :
1. Usain Bolt est-il obligé par sa fédération de faire ce signe ?
2. La mère d’Usain Bolt a-t-elle menacé les organisateurs de le retirer de la compétition s’il n’avait pas le droit de le faire ?
3. Usain Bolt doit-il être toujours accompagné par sa mère ou par une de ses soeurs ?
4. La fédération jamaïcaine a-t-elle demandé (demande refusée) qu’Usain Bolt ne soit pas soumis à la mixité dans l’environnement olympique ?
Or toutes choses égales par ailleurs, c’est ce qui s’est passé pour la jeune Saoudienne. Alors il ne faut pas s’étonner que l’on parle d’elle à ce sujet, et pas du Jamaïcain.
Cet aveuglement face au camouflage de l’oppression sexuelle derrière des arguments prétendant au respect envers les religions ou les civilisations m’exaspère et surtout m’inquiète…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :