Perseverare diabolicum


En couverture du numéro daté dimanche-lundi 16-17 septembre, une photo illustrant la conférence environnementale et présentant la ministre Delphine Batho accompagnée d’un Jean-Marc Ayrault (à dessein ?) très flou…
En page 7, sur le même sujet, une autre photo montre François Hollande, souriant, devant le premier ministre (net cette fois-ci), et une jeune femme blonde tellement de trois-quarts arrière qu’on n’est même pas sûr de reconnaître la ministre présente en « Une ».
L’intérêt de ce cliché ne saute évidemment pas aux yeux. Mais l’histoire ne s’arrête pas là car, stupéfaction, le numéro du lendemain 18 septembre, en page 11, affiche exactement la même photo ratée…
Tout ceci est-il prémédité, ou est-ce l’étourderie d’un metteur en page fatigué ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s