Riches


Dans le numéro du vendredi 9, en page 13, un long article de Denis Cosnard relate les péripéties du drame familial qui a conduit les héritiers Lacoste à céder leur entreprise au groupe helvétique Maus, en expliquant en particulier que certains d’entre eux n’ont pas pu lutter contre le montant considérable de l’offre faite par les suisses.
L’article se termine par un remarque concernant les dits héritiers : « La mort dans l’âme, ils deviendront riches ».
On en viendrait presque à verser une larme sur le sort misérable qui devait être le lot de ces pauvres gens avant la conclusion de l’affaire. Une formule comme « plus riches », sinon même « encore plus riches » aurait été plus exacte, et moins scandaleuse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s