Où est l’oligarque ?

mardi 30 octobre 2012

En page 2 du numéro de ce jour, un article de Joëlle Stolz, titré : « La Hongrie n’a pas de pétrole, mais des terres agricoles » illustré par une photo de Bela Szandelszky, dont la légende est : « Kajaszo (Hongie). Les ″ oligarques ″ ont bénéficié des récentes attributions de terres, au détriment des agriculteurs locaux ».
La dite photo représente ce qui semble être le châssis d’une charrue à disques (″ cover crop ″, pour les spécialistes), auquel est appuyé un homme, semble-t-il en tenue de travail, les bras croisés, dans une attitude qui pourrait évoquer la prière. J’ai cru un moment à une version contemporaine de L’Angélus de Millet !
Mais quel rapport avec l’espèce de lutte des classes agraire dont on nous parle ? On se demande…

Publicités

Après / après !

vendredi 13 juillet 2012


En haut de la page 23 du numéro daté d’aujourd’hui, un article de Martine Picouët, titré « Paris avant et après le « baron » », présente deux ouvrages consacrées à une comparaison photographique de quartiers de Paris (rive droite, et rive gauche), « avant-après Haussmann ». Ils sont supposés mettre face à face les clichés de Charles Marville, entre 1862 et 1868, puis ceux d’une équipe sous la direction de Fabrice de Moncan, entre 2008 et 2010. Fort intéressant, assurément, pour illustrer les profondes transformations apportées à la capitale par le préfet, et on se promet d’aller consulter ces deux ouvrages.
Mais l’article est orné de deux photographies, représentant la rue de Rennes, vers le sud-ouest, sans doute au niveau du Bd Raspail. La seconde de ces photos, à droite, au vu des voitures qu’on y discerne, est relativement récente, et l’on y voit la tour Montparnasse. Quant à la première, à gauche, elle représente le quartier de la rue de Rennes, mais celle-ci est déjà percée, et toute rebâtie : strictement aucun intérêt comparatif, donc. Dommage…


Raté !

vendredi 8 avril 2011

L’habituelle rubrique du très marketing chroniqueur automobile du quotidien, Jean-Michel Normand, est consacrée aujourd’hui en page 25 à la Nissan « Leaf », voiture tout-électrique. Parmi des considérations diverses, un point de vue esthétique : « Elle ne verse pas dans le mièvre, surtout au niveau de l’originale partie arrière, dont le dessin n’a pas été alourdi par la présence des batteries… ».
Ah très bien ! On jette alors un coup d’oeil sur la photo affichée en bas de l’article : ah, zut ! Elle a été coupée à la mise en page et précisément… à l’arrière !
Raté !


Décence

mardi 15 mars 2011

Dans le numéro daté d’aujourd’hui, une double page de photos en couleurs, pages 8 et 9. Des images de la catastrophe au Japon : une mère et une fille, un bateau échoué, une queue au supermarché, une vieille dame évacuée, et un vieil homme, mort dans l’escalier de sa maison. Et surtout un très grande photo de la ville d’Onagawa, dévastée par le tremblement de terre et le passage du tsunami. Très émouvant, tout cela, et pour une fois, je ne regrette pas les photos du Monde.
Pas tout à fait : car dans les deux coins inférieurs, à gauche de la page 8, à droite de la page 9, on trouve deux images supplémentaires : la première montre ce qu’on pourrait prendre à première vue pour des immeubles, peut-être restés debout après le séisme ; sur la seconde, très flous, l’un sur l’autre, un homme et une femme en buste, vus de haut ; deux cadavres ?
Pas du tout : il s’agit de deux publicités, l’une pour des bibliothèques modulables », l’autre faisant partie d’une série articulée, page après page dans ce numéro, pour Canal+.
Je ne sais si, au Monde, on connaît encore le mot « décence »…


Anonymes au Capitole

mardi 10 novembre 2009

Décidément, quoiqu’il dise, le Monde n’est pas à l’aise avec les images.
En page 6 du numéro daté d’aujourd’hui, accompagnant un article de Sylvain Cypel titré : « Première victoire pour Barack Obama avec l’adoption du plan santé à la Chambre  » une photo représentant le président US au milieu d’un groupe de 6 personnes, des  » membres de la Chambre des représentants  » dit la légende.
Merci du renseignement : quand on y regarde d’un peu plus près on s’aperçoit que ces « membres » anonymes sont, entre autres, rien moins que la « speaker » de la Chambre, Nancy Pelosi, à la droite du Président, et que le chef de la majorité démocrate à la Chambre, Steny Hoyer, à sa gauche.
On aurait aimé le savoir…
Bizarrement, au premier plan à droite, devant un épais pilier, un grand type qui ressemble à un agent de sécurité semble se cacher du groupe principal. Sur la photo du site lemonde.fr (pas mieux renseignée) il est accompagné d’un second agent qui a disparu de la version papier laquelle, pour une fois, est en noir et blanc… On aurait préféré un cadrage plus serré sur ces discrets  « membres de la Chambre »…


Assassin !

vendredi 18 septembre 2009

Il m’arrive souvent dans ce blogue de montrer du doigt des titres mal fagotés, ou des photos inadéquates. Le Monde d’aujourd’hui me donne l’occasion de joindre les deux.
Un titre en haut à droite de la Une nous dit : « Il voulait tuer Chirac, le président a voulu comprendre ». Sous le titre, une photo montre l’ancien président de la République suivi de près par Jean-Pierre Raffarin.
Tel que, on ne peut en tirer qu’une conclusion : c’est bien l’ancien premier Ministre qui a voulu trucider le chef de l’État !

PS. Toujours un problème de titre, en page 4, à propos de la grippe A :  » Le gouvernement promet la transparence sur l’évaluation des effets des vaccins afin de rassurer la population « .
Savoir d’avance qu’une évaluation à venir pourra à coup sûr « rassurer la population » met fortement en doute la valeur de cette évaluation ainsi que sa transparence, et donc les raisons pour la dite population d’être rassurée !


Une image frustrante

mardi 3 février 2009

« Blutch, grand prix de la BD d’Angoulême », nous annonce le titre de l’article d’Yves-Marie Labbé, en page 20 du Monde du 3 février, avec une belle image.
Je ne m’intéresse plus vraiment à la bande dessinée, je connais vaguement quelques noms et peux identifier quelques dessinateurs, mais j’avoue depuis quelques années une ignorance assez générale en la matière. Je me réjouissais donc d’en savoir un peu plus sur ce Blutch, en particulier en faisant connaissance avec son graphisme.
Patatras ! La belle image dont je parlais plus haut, c’est… une photo du scénariste-dessinateur recevant son prix (quel scoop !), mais on n’aura pas l’occasion (en tout cas pas dans le Monde) de voir ne serait-ce qu’un de ses dessins… Problèmes de droits ? Allons donc ! Des photos des modèles présentés pendant les défilés de mode ont occupé des pages entières du quotidien, la semaine dernière.